Archives de catégorie : Installation sonore

Ouest France 17/05

Exposition : les insectes s’installent à la médiathèque

Les enfants ont été fort surpris de découvrir la toile d'araignée sonore et interactive à la médiathèque Les Sources.Les enfants ont été fort surpris de découvrir la toile d’araignée sonore et interactive à la médiathèque Les Sources. |

Les ateliers, organisés dans l’ensemble du territoire, ont depuis permis d’étonnantes réalisations exposées jusqu’à la fin du mois à la médiathèque de Combourg.

Point d’orgue de l’exposition, une sculpture sonore, qui figure une toile d’araignée dont les cordes produisent des sons étonnants, suscite un fort intérêt des visiteurs.

Jusqu’au 31 mai, exposition Vivarium in bibliotheca à la médiathèque Les Sources, 5, rue de Linon.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/combourg-35270/exposition-les-insectes-s-installent-la-mediatheque-5002133

Médiathèque de Combourg

Combourg est la dernière étape de l’exposition Vivarium In Bibliotheca.
C’est l’occasion d’étrenner un nouvel habit de structure. L’installation a trouvé sa place dans un puit de lumière, les fils de la toile y sont à leur aise. Le volume de la médiathèque est très beau, l’équipe attentive au moindre détail. C’est un bonheur .

Bibliothèque Jetulis _ Québriac _Ouest France

 

 

Article de Ouest-France du 15/02/2017

 Exposition à la bibliothèque jusqu’au 28 février

  • Une exposition interactive et acoustique.
    Une exposition interactive et acoustique. | 

Après l’exposition Les insectes d’Anima (ex) Musica disséminée sur le territoire de la Bretagne romantique, l’araignée a tissé sa toile à la bibliothèque « Je, tu lis… » de Québriac jusqu’au 28 février.

Denis Gente, des Fabriques Sonores, présente un dispositif électroacoustique interactif. C’est le résultat d’ateliers de collectes sonores effectués dans plusieurs bibliothèques du territoire et ainsi interpréter de manière ludique la vie sonore des insectes.

« Le bestiaire constitué est retenu dans la toile, il suffit de pincer délicatement une ou plusieurs fois les cordes du cadre avant, pour libérer les sons et créer un climat sonore selon votre inspiration », explique Denis Gente.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/quebriac-35190/exposition-la-bibliotheque-jusqu-au-28-fevrier-4806277

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vivarium (IN) Bibliotheca

Quelques jours avant que Vivarium ne démarre et essaime sur le territoire.La toile va pouvoir faire vivre son bestiaire. Voici quelques sons constitués à partir des ateliers récents :

des billes acier

 

une boite d’allumettes

 

des capsules type bouteille  de bière

 

une corde de cavaquinho (petite guitare brésilienne)

 

une corde de guitare slidée

 

une corde avec trombone

 

un couvercle de casserole frappé avec une mailloche

 

un couvercle de casserole frotté avec un archet de violoncelle ( + effet de distorsion)

 

un élastique étiré

 

un autre élastique

 

un élastique  lu à l’envers

 

un élastique  très étiré

 

une grille de frigo frappée avec un archet de violoncelle

 

une grille de frigo jouée avec un balai

 

un son de guitare très étiré

 

une boite en carton frappée par une baguette de batterie

 

du polystyrène frotté avec la paume de la main

 

un rouleau de scotch

 

un autre rouleau de scotch

 

une boite d’allumettes 2

 

un verre de cristal

 

une voix d’enfant

 

Ateliers et installation sonore

En marge de l »exposition Anima Ex Musica, il est apparu intéressant de développer un projet d’installation sonore interactive.

L’idée de la toile d’araignée est apparue pour les raisons suivantes:

– Rappeler le passage de la prédatrice qu’est l’araignée et par extension celui de ses proies potentielles que sont la punaise, la sauterelle entre autres. Par analogie, les sons enregistrés en atelier seront emprisonnés ou libérés par les visiteurs grâce au système- capteurs du dispositif  électronique.

– Transposer le principe de la vibration qui informe l’araignée de l’arrivée d’une  proie, en déclenchant grâce à l’installation des sonorités d’un instrument basique de type harpe.

Conception  de la toile

Cette toile sera confectionnée dans l’esprit des fabriques sonores, à partir d’objets de récupération. Et pour s’approcher de la délicatesse des fils, respecter la translucidité, le matériau de base convenu sera la  le nylon comme le fil de pêche.
Pour faciliter l’exposition dans les différents lieux, il a été retenu de tisser la toile dans une structure métallique de 6 mètres cube.

 

Dispositif électronique    

Le visiteur sera invité à frotter ou pincer les câbles de l’armature de la toile pour          « jouer »  la toile à la manière d’un instrument à cordes. Les sons seront déclenchés  grâce aux capteurs piezo pincés sur les cordes . La vibration sera transcrite par des cartes Arduino, lesquelles vont interroger la banque de sons sur ordinateur.